SÉNÉGAL: APERÇU DE QUELQUES EMPREINTES DU MINISTRE DE L’URBANISME

par | Août 13, 2020 | Economie, Géopolitique | 0 commentaires

Fils de son père, lui-même ministre de l’information dans le gouvernement de Léopold Sédar Senghor. Abdou Karim Fofana, pour ne pas le nommer, est une icône qui sort largement du lot en termes de productivité, d’engagement et surtout d’éthique et de probité morale du gouvernement de Macky. Natif du Point E, un des quartiers résidentiels de Dakar, où les habitants n’ont jamais été des affidés et inconditionnels des différents Partis au pouvoir, autrement dit des  » bénis Oui-Oui ».

La seule explication à donner à cette non allégeance était que la politique du ventre mou, jeu favori des partis au pouvoir, ne saurait prospérer chez cette catégorie de citoyens entièrement à l’abri du besoin. Il aura fallu que ce jeune Fofana descende sur le terrain politique pour rafler la mise après avoir gagné la confiance de son voisinage immédiat. Pour la première fois, un parti au pouvoir parvient affectueusement, à quadriller ce bastion résidentiel, naguère rebelle parce qu’instruit et aisé. Ancien directeur général de l’Agence de gestion du patrimoine bâti de l’État (AGPBE) depuis octobre 2015, Abdou Karim Fofana, « grâce » à ses performances dans les nombreux défis qu’il aura réussi à relever, notamment, en 3 ans et demi, seulement, il aura réussi à réaliser des sphères ministérielles de Diamniadio (100.000 m2 d’espaces de bureau réalisés en 24 mois) à une trentaine de kilomètres de Dakar, et qui accueillent aujourd’hui une quinzaine de ministères. La réalisation de ce projet a non seulement permis d’alléger la facture locative de l’État, mais a aussi contribué au désengorgement la capitale sénégalaise, il sera nommé Ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène Publique en avril 2019, en guise de récompense.

FOFANA, UN MINISTRE FIDÈLE À SES ENGAGEMENTS

Tournée du MULHP pour le projet des 100 000 logements

De visu, il serait très difficile de parler d’éléphants blancs autour de ce projet titanesque de 100 mille logements sociaux. Ils sortent déjà de terre conformément aux images que les médias télévisuels nous auront montrées depuis la ville de Saint-Louis. En effet, le Ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Monsieur Abdou Karim FOFANA a effectué une visite dans les villes de Saint Louis, Gandon, Kebemer et Bambilor pour s’enquérir de l’état d’avancement de certains sites inscrit dans le projet des 100 000 logements.

Après avoir procédé à des préalables comme les paiements d’impenses, la libération d’emprises, les terres (du foncier gratuit aménagé par l’Etat) sont aujourd’hui à disposition dans de nombreuses communes pour y entamer une nouvelle phase du projet.

Et le mécanisme de garantie mis en place par le Fonds de l’Habitat social (FHS), combiné au foncier aménagé et gratuit, permet une baisse substantielle des coûts du logement.

HLM Ngallèle à Saint-Louis.

L’assiette est d’une surface de 64 ha. Le terrassement du site est effectué à 90% avec 900 parcelles viabilisées et 350 logements prévus

Gandon (Saint Louis)

Surface de l’assiette 76ha. Nombre de logements prévus 1400 dont 35% de logements sociaux.

HLM Kébémer

Surface de l’assiette 25ha.

Terrassement du site effectué. Nombre de logements prévus 300 dont 50% de logements sociaux.

Bambilor
Surface de l’assiette 100 ha, 5000 logements prévus

Sur le plan académique, Abdou Karim Fofana est diplômé de la faculté de droit de l’Université Jean Moulin de Lyon (France) et de l’école de commerce Bordeaux Management School (BEM) à Dakar (Sénégal).

FOFANA DONNE UNE BOUFFÉE D’AIR À DAKAR

Diop le maire et votre père, seraient fiers de vous. Ils le seraient davantage si vous parviendrez à gagner le pari de cette grande équation à plusieurs inconnues de MBËBËSS. Longtemps dans l’emprise de l’enfer de l’insalubrité, de l’insécurité et d’un environnement malsain, Dakar, sous l’avènement du ministre trentenaire à la tête du Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, travaille pour remettre la capitale Dakar, ancienne capitale de l’AOF dans son lustre d’antan, et ensuite faire du Sénégal un pays avec Zéro déchets et Zéro bidonville, à travers notamment la promotion d’un meilleur cadre de vie et la construction de 100 000 logements sociaux à l’horizon 2024.
Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique Abdou Karim Fofana a visité, le marché du Champ de Course construit pour le recasement des commerçants du marché Sandaga. Le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb ainsi que les maires de Dakar, Soham El Wardini et de la Médina, Bamba Fall étaient aussi présents.

3000 m2 pour recaser les commerçants

“Il y a un an, nous avons initié un processus de reconstruction du marché de Sandaga avec une composante recasement. À l’époque, les commerçants nous avaient demandé la possibilité de leur trouver un site plus grand afin de leur permettre de continuer leurs activités durant la période de la construction. Et nous avons accédé à leur demande en prenant ce site 3000 m2”, a déclaré le ministre.

507 cantines un coût de 558 500 000 FCFA

D’un coût de 558 500 000 FCFA, le marché est composé de 507 cantines, un bureau administratif, un secrétariat, un espace de culte, un bloc de restauration , un réfectoire, un bloc toilette.

Je suis confiant et comblé de joie de voir des jeunes de la trempe de Fofana, Sonko, Diaz, Guy, Bokhoum, Serigne Mboup Ccbm, à s’investir, chacun dans son domaine de prédilection, sans tambours ni trompettes, leur patriotisme en bandoulière, pour espérer faire du Sénégal un pays émergent qui doit avoir confiance à sa jeunesse.

NDIAPALY Guèye

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This