RÉDUCTION DE LA FRACTURE NUMÉRIQUE A YAMOUSSOUKRO : 333 PERSONNES FORMÉES A L’USAGE DES TIC

by | Feb 27, 2021 | Côte d'Ivoire, Société

ActualitéNew

Après un semestre de formation en informatique (World, Excel, PowerPoint et aux technologies de l’ordinateur) et à l’usage de l’Internet, à l’initiative du district autonome de Yamoussoukro , 333 personnes issues des confections religieuses, des faîtières de PME, d’artisans, des transporteurs, des éleveurs , agriculteurs , des associations de jeunes, des ong, et de commerçants, ont reçu le mercredi 24 février 2021 des mains du ministre-gouverneur, Augustin Thiam , leur attestation de fin de formation . C’était lors d’une cérémonie organisée à cet effet à l’alliance Franco-ivoirienne de Yamoussoukro. Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un projet réalisé par le district autonome de Yamoussoukro et ses partenaires, dénommé “Centre communautaire multimédia de Yamoussoukro”.

D’un coût global de 50 millions FCFA, il comprend 30 ordinateurs, trois connexions internet haut débit, un vidéo-projecteur, et un système de vidéosurveillance pour la sécurité des infrastructures. Les objectifs de ce projet sont de réduire la fracture numérique, favoriser le développement socioéconomique des populations, assurer la formation digitale des populations démunies, servir d’amorçage à la Smartcity de Yamoussoukro.

A terme, ce projet entend former plus de 500 personnes par an. Expliquant son ambition de lutter contre la fracture numérique et les inégalités sociales et de transformer numériquement la capitale politique ivoirienne, le ministre Augustin Thiam a, pour sa part, indiqué que cela relève d’une stratégie élaborée depuis 2016, qui a conduit à la réalisation de plusieurs centres multimédia et au déploiement de wifi public dans les rues de Yamoussoukro dans le cadre du projet ” Yamoussoukro Smartcity”. “Pour toutes les populations de Yamoussoukro, hommes ou femmes,vvivant en ville comme en campagne, lettré ou analphabète, quels que soient leurs revenus, le numérique doit être un bien partagé” a fait savoir le ministre-gouverneur . Il a ajouté  qu’à cet effet, il est prévu la réalisation de 2 nouveaux centres multimédia à Attiegouakro et à Yamoussoukro ; la formation de 3000 personnes par an, et l’accès gratuit à Internet sur une dizaine de sites. Aussi, a-t-il invité toutes personnes encore marginalisées par la pauvreté, l’analphabétisme à prendre une part active dans les sillons du renouveau numérique.

Le ministre-gouverneur a par ailleurs exhorté les opérateurs du domaine des télécoms à s’inscrire dans une baisse continue du coût d’accès à l’Internet. Pour le reste, Traoré Juliette a, au nom des récipiendaires, salué cette action du district de Yamoussoukro à sa juste valeur.

A.D. HARRY

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This