RCA: TROIS CASQUES BLEUS BURUNDAIS TUES A DEKOA

by | Dec 26, 2020 | Centrafrique, International, Politique

ActualitéNew

RCA: TROIS CASQUES BLEUS BURUNDAIS TUES A DEKOA

by | Dec 26, 2020 | Centrafrique, International, Politique | 0 comments

Trois Casques bleus du Burundi ont été tués et deux autres blessés, vendredi 25 décembre, par des combattants non identifiés à Dékoa, une ville du centre de la Centrafrique. A annoncé l’Onu, qui a condamné ces attaques. Les combats se sont poursuivis à Bakouma (sud) et plusieurs localités.

La coalition des rebelles, notamment le CPC a rompu son “cessez-le-feu” de 72 heures qu’il avait décrété de manière unilatérale ; reprenant ainsi les combats sur plusieurs fronts. “Le gouvernement a  rejeté de façon cavalière  cette chance à la paix,  Il s’en est suivi plusieurs attaques sur les positions occupées par les patriotes de la CPC“», a dénoncé dans un communiqué, la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) qui précise que “Face à  l’entêtement irresponsable du gouvernement, la coalition décide de rompre la trêve de 72H qu’elle s’était jusque-là imposée et de reprendre sa marche implacable jusqu’à son objectif final”.
Se confiant à l’AFP, le général Bobo du mouvement 3R (Retour, réclamation, réhabilitation) a en des termes assez clairs exprimer la volonté de la coation rebelle de progresser vers Bangui la capitale. “Désormais, soit le gouvernement nous disperse, soit nous marchons sur Bangui, qui est notre objectif final“, a-t-il déclaré.

De son côté, le gouvernement du président Faustin-Archange Touadera, candidat à sa propre succession, accuse l’ancien Chef d’Etat, le général François Bozizé de préparer un coup d’Etat, en se cachant derrière les mouvements rebelles.

Le chef rebelle, l’autoproclamé général, Ali Darassa, coordonnateur de l’UPC (Unité pour la paix en Centrafrique), est de retour à Bambari ; ville dont-il avait été chassé par la Minusca en 2017. Cette ville a été, la semaine dernière, le théâtre d’affrontements entre les groupes rebelles et les forces gouvernementales (FACA), appuyées par les forces onusiennes.

Pierre Constantin LA FAYETTE

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This