PRÉSIDENTIELLE EN CÔTE D’IVOIRE : UN ANCIEN CHEF D’ÉTAT CANDIDAT A 86 ANS

par | Juin 21, 2020 | Uncategorized | 0 commentaires

L’ancien Chef de l’Etat ivoirien, président du PDCI-RDA, Henri Konan Bedié, 86 ans, est candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Cette décision fait suite a une rencontre qu’il a eue avec les représentants des structures et organes de son parti, le 20 juin. A ces derniers venus spécialement lui demander d’être le candidat de leur parti, Henri Konan Bedié a répondu qu’il accepte de faire « don de sa personne ». Ajoutant qu’il se sent investi d’une mission de « salut public ».

Successeur du premier Président Félix Houphouët-Boigny, Henri Konan Bedié, alors président de l’Assemblée nationale accède à la magistrature suprême en 1993, conformément à l’article 11 de l’ancienne constitution ivoirienne. Cette accession au pouvoir est émaillée d’une crise au sein de son parti. Des cadres (dissidents) se retirent et créent le Rassemblement des républicains (RDR), le parti de l’actuel Président de la République Alassane Ouattara. En 1995, Henri Konan Bedié est candidat à sa propre succession. Malheureusement, ces élections seront ternies par des violences. L’opposition, principalement le Front Républicain (coalition du FPI et du RDR), boycotte ces présidentielles. Henri Konan Bedié est élu face à Francis Wanga Wodié, le candidat du PIT. Dans la foulée, l’atmosphère politique se crispe en Côte d’Ivoire. En 1999, des leaders de l’opposition sont arrêtés et incarcérés au terme d’une bruyante manifestation organisée en début d’année. Le 24 décembre 1999, Henri Konan Bedié est renversé par un coup d’Etat militaire du Général Guéi Robert. Il est contraint à un exil en France.
De retour au pays, Henri Konan Bedié et Alassane Ouattara se mettent ensemble au sein du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) ; coalition regroupant plusieurs partis politiques. Au deuxième tour de la présidentielle de 2010, Henri Konan Bedié apporte un soutien ferme à Alassane Ouattara qui se voit élire Président de la République. En 2015, Bedié appelle son parti, le PDCI-RDA, a soutenir la candidature du candidat du RDR, Alassane Ouattara. Ce dernier est réélu pour un deuxième mandat. 2019 ; l’accord n’est plus parfait au RHDP. Le PDCI se retire. Il sera présent à l’élection présidentielle d’octobre 2020 ; avec comme candidat, Henri Konan Bedié.
De son côté, le Président Alassane Ouattara a renoncé à un troisième mandat. Il a préféré son Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat du RHDP.

Pierre Constantin La Fayette

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This