MALI : LE COUP D’ETAT NOIE LES ambitions des DJIHADISTES

par | Août 23, 2020 | Afrique, Géopolitique, Mali | 0 commentaires

Le coup d’Etat inattendu du 18 août ayant mis fin au pouvoir d’Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK au Mali, est plutôt stratégique. Et la victime pourrait ne pas être étrangère au triste sort qui lui est arrivé. Le putsch réussi du colonel Assimi Goita, président du Comité national pour le salut public (CNSP), la junte au pouvoir, est une carte abattue pour noyer les intérêts des réseaux djihadistes et le pouvoir d’Abidjan. La réaction du Président français Emmanuel Macron, ainsi que l’audience accordée à l’ambassadeur russe au Mali, montrent clairement que le Cnsp aurait bénéficié de la bienveillance et de la passivité de la Russie et de la France.

« Nous avons clairement condamné un coup d’état militaire contre un Président démocratiquement élu par son peuple. Nous n’avons pas à nous substituer à la souveraineté malienne et au peuple malien. La France à travers l’opération Barkhane, l’Europe, l’Allemagne, l’Espagne et les autre pays, les Nations Unies et la Minusma, nous sommes au Mali qu’à la demande du peuple malien souverain et qu’à la demande des Etats de la sous région, notamment la Cedeao(…) Nous avons demandé que le Président soit rapidement relâché. Deuxièmement que le pouvoir soit le plus rapidement possible rendu aux civils et qu’une transition soit démocratiquement assurée. Troisièmement que pour le peuple malien, il y a deux choses auxquelles nous veillons. La stabilité du Mali et la poursuite de la lutte contre le terrorisme. Je rappelle avant tout, c’est le fléau des maliens et maliennes, de leurs voisins, je pense aussi aux nigériens, aux burkinabés, aux mauritaniens et aussi aux ivoiriens qui ont connu des troubles récemment. L’ensemble de ces Etats suivent cette situation pour que rien ne puisse nous divertir de cette priorité qui la lutte contre le terrorisme dans la sous région et qui justifie notre présence au Mali« , a déclaré le Président Emmanuel Macron au sujet du coup d’Etat qui a emporté IBK.

Cette réaction sous-entend que la France ne laissera pas les terroristes menacer leurs intérêts dans la sous région ouest-africaine. En effet, contrôlant dejà le nord du pays, les djihadistes à travers leurs relais manœuvrent, en s’appuyant sur la colère des populations, pour mettre sous contrôle le sud du pays ; surtout Bamako la capitale. L’objectif étant de disposer un territoire à l’effet de se lancer à la conquête de l’Afrique de l’ouest.

Vendredi 21 août, l’ambassadeur de Russie au Mali, Igor Gromyko a été le premier diplomate à être reçu par la junte. « Nous avons discuté de la sécurité« , a-t-il déclaré à sa sortie d’audience.

L’an dernier, le Mali et la Russie avaient conclu un accord de coopération militaire. Dans le cadre de cette coopération, des officiers militaires ont été récemment formés à Moscou, dont des responsables de la junte qui a renversé le Président IBK.

Visiblement, quelque chose se prépare contre les terroristes qui ont inscrit le  Mali dans leur viseur. La colère d’Abidjan contre les putschistes maliens pourrait trouver sa source là. En effet, le régime ivoirien espérait tirer des dividendes de la présence des djihadistes au Mali ; si d’aventure l’imam Mahmoud Dicko et le M5-RFP parvenaient à faire chuter IBK. Vu la volonté du Président Alassane Ouattara de briguer vaille que vaille un troisième mandat, la Côte d’Ivoire pourrait replonger dans le scénario de 2010, avec une autre crise postélectorale.  Le Mali constituerait alors une base arrière aux supplétifs qui prêteraient main forte à Ouattara. Malheureusement pour Abidjan, l’opposition à IBK, soutenue par les réseaux djihadites ont été court-circuités par les militaires.

Les appels à l’isolement de la junte ne sont que de façade.  Parce que le pouvoir d’Abidjan perd gros avec le brusque changement de l’ordre constitutionnel au Mali.

Jean Martinien DURANTE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This