MALI : ICI, MIEUX VAUT AVOIR DICKO AVEC SOI

par | Juin 22, 2020 | Afrique, Géopolitique, Mali | 0 commentaires

Au Mali, en Afrique de l’ouest, il est mieux, pour un Président de la République, d’avoir l’imam Mahmoud Dicko avec soit que contre soi. Depuis un peu plus d’une dizaine d’années, c’est lui qui fait l’actualité au Mali. Il fait et défait les Chefs d’Etat ; selon ses opinions et ses conceptions s’entend. Derrière la qualité de guide religieux qu’il représente, se cache un hyper-décideur politique du Mali.
Le Président Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK l’apprend à ses dépens. Après avoir bénéficié de son soutien en 2013, il a aujourd’hui Mahmoud Dicko dans son dos. Depuis le début du mois de juin, ce dernier sonne de grands rassemblements, les vendredis, pour exiger son départ du palais de Koulouba. IBK a encore en mémoire les rassemblements des 5 et 19 juin organisés contre lui à Bamako, la capitale, nonobstant la médiation de la CEDEAO, dont une délégation a séjourné au Mali.
L’ancien Président Amadou Toumani Touré (ATT) n’oubliera pas de si tôt l’imam Mahmoud Dicko. Déçu de la gestion du premier, Dicko a pris fait et cause pour l’actuel Chef de l’Etat IBK, en 2013. Sous ATT, au cours d’un meeting qu’il avait organisé au stade du 26 mars, Dicko avait dénoncé le code de la famille et des personnes que le Chef de l’Etat d’alors avait déposé sur la table de l’Assemblée nationale. Aussi, ne cessait-il de fustiger les comportements des dirigeants du pays.

Qui est Mahmoud Dicko ?

L’imam Mahmoud Dicko est né vers 1954 dans la région de Tombouctou au nord du Mali. Dans les années 1980, il commence à se forger une réputation. Professeur d’arabe et imam d’une mosquée à Bamako, il devient secrétaire général de l’Association malienne pour l’unité et le progrès de l’islam (AMUPI). En 2008, il devient président du Haut conseil islamique malien (HCIM). Il occupera ce poste jusqu’à 2019. Pendant cette gestion, Dicko se révèlera aux maliens comme un défenseur des droits de l’homme et des démunis. Son combat va lui attirer assez de sympathie et faire de lui un homme très influent au Mali. Proche du courant sunnite, l’imam Dicko a toujours refusé le djihad et l’application des règles violentes de la charia.

Quelques hauts faits de Mahmoud Dicko

En 2012, lors que la guerre a éclaté dans le nord du Mali, l’imam Dicko a préconisé le dialogue avec les islamistes emmenés par Iyad Ag Ghali et autres leaders djihadistes. En 2013, il salue l’intervention des forces françaises au Mali ; estimant que cet appui à l’armée malienne n’est pas « une agression » contre l’islam, mais un « secours » à un peuple en détresse.
Dans le courant 2017, l’imam Mahmoud Dicko retire son soutien à IBK qu’il soutenait depuis 2013, et passe dans le camp de l’opposition. En 2019, il met en place la Coordination des mouvements, associations et sympathisants (CMAS), un mouvement islamiste à relent politique. En 2020, il engage des actions à l’effet d’obtenir le départ du pouvoir du Président Ibrahim Boubacar Kéita. Ainsi, le 5 juin, il appelle ses partisans à un grand rassemblement contre IBK à Bamako. Naît à la suite de cette croisade, le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP). Le 19 juin, il remet le couvert et envoie une délégation au Palais de Koulouba pour remettre « une lettre de démission » que le Président IBK devrait signer. Ceux-ci sont retournés bredouilles, parce que refoulés par les forces de l’ordre.

De son côté, le pouvoir soupçonne Mahmoud Dicko d’être de mèche avec les djihadistes. « La logique de ces manifestations, c’est d’ébranler toutes les institutions. De fil en aiguille, c’est le Mali qui sera complètement occupé par les djihadistes. Beaucoup (de ceux) qui marchent sont avec les djihadistes», avait déclaré lors d’une plénière, le président de l’Assemblée nationale Moussa Timbiné.
Cherche-t-il à occuper le fauteuil présidentiel au Mali ? La position du leader politico-religieux reste ambiguë. Pour l’heure, Mahmoud Dicko dit se limiter à son rôle d’imam et son combat pour faire sortir son pays des crises militaro-politiques.

 

Jean Martinien DURANTE

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. MALI : POUR QUI ROULE L'IMAM MAHMOUD DICKO ? - universelmedias - […] MALI : ICI, MIEUX VAUT AVOIR DICKO AVEC SOI […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. MALI : POUR QUI ROULE L'IMAM MAHMOUD DICKO ? - universelmedias - […] MALI : ICI, MIEUX VAUT AVOIR DICKO AVEC SOI […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This