LIBYE : NIKOLAÏ MLADENOV, NOUVEAU REPRÉSENTANT SPÉCIAL DE L’ONU

par | Sep 21, 2020 | Afrique, Géopolitique, Internationale, Maghreb & Moyen-Orient | 0 commentaires

Le bulgare Nikolaï Mladenov est désormais le représentant spécial de l’Onu en Lybie. Il succède à Ghassan Salamé démissionnaire de ce poste il y a quelques mois.

Nikolaï Mladenov, 48 ans, depuis février 2015, était le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient. Ancien ministre des affaires étrangères et de la défense de la Bulgarie, il a rejoint la diplomatie onusienne en 2013 comme représentant spécial des Nations unies en Irak.
Le nouveau représentant spécial arrive dans un climat politique très complexe. Le pays est déchiré deux gouvernement rivaux qui se livrent une guerre du pétrole. Notamment le Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU et basé à Tripoli et un pouvoir incarné par le maréchal Khalifa Haftar, qui règne sur l’Est et une partie du Sud.

Depuis janvier, des groupes pro-Haftar bloquent les champs et ports pétroliers les plus importants du pays pour réclamer une répartition équitable, selon eux, des recettes pétrolières gérées par le GNA.

Ce blocage, qui a engendré plus de 9,6 milliards de dollars (8,1 milliards d’euros) de pertes de revenus, selon les derniers chiffres de la Compagnie nationale du pétrole, a exacerbé les pénuries d’électricité et de carburants dans le pays. Le gouvernement parallèle installé à Benghazi a démissionné à la suite de manifestations contre la corruption et la détérioration des conditions de vie. Abdallah al-Theni, chef du gouvernement parallèle a présenté sa démission au président du Parlement.

Des discussions intra-libyennes sont en cours à Genève, sous l’égide de l’Onu. Celles-ci devraient aboutir à un cessez-le-feu. Assorti, de l’établissement d’une zone démilitarisée autour de Sirte, le déblocage des exportations de pétrole et l’unification des deux branches de la Banque centrale. Les négociations prévoient à partir du mois d’octobre, la formation d’un nouveau Conseil présidentiel de trois membres et un nouveau gouvernement d’union nationale, suivi de l’organisation d’élections présidentielle et parlementaire dans 18 mois.

Jean Martinien DURANTE

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This