LE PEUPLE SÉNÉGALAIS VICTIME DE SES HOMMES DE CONFIANCE

par | Juin 10, 2020 | Afrique | 0 commentaires

Cernés de toute part par une mafia à géométrie variable fonctionnant dans le quadrilatère que forment les classes politique et maraboutique d’un côté, celles des bandits à cols blancs de notre administration et ces laudateurs en chef institutionnalisés en communicateurs traditionnels de l’autre.

Comment nos belles corniches, face à un littoral qui s’étendait à perte de vue des Almadies au Cap Manuel, avant notre indépendance, auront été rendues si affreuses à vue d’œil par nos autorités gouvernementales dès notre accession à la souveraineté internationale.

Contrairement au Maroc, où leurs dirigeants veillent, comme à la prunelle de leurs yeux, à leur environnement et à leur secteur touristique (voire la photo). La boulimie foncière et le manque d’un esprit hautement civique chez nos hauts fonctionnaires auront beaucoup contribué à accélérer la cadence destructrice sur l’esthétique de tous les plans d’urbanisation dans l’aménagement du territoire de la capitale sénégalaise Dakar. Les principaux fossoyeurs de ce pays osons le dire, ce ne sont personne d’autres que nos politiques, nos marabouts, nos communicateurs traditionnels et nos hauts agents fonctionnaires de l’administration. Ces lobbies ne représentent même pas 2% des 17 millions de sénégalais que nous sommes et pourtant ils continuent toujours à nous prendre en main. Nous aurons beaucoup parlé, écrit, dénoncé et alerté dans un élan patriotique d’éveilleurs des consciences des masses laborieuses. Mais rien n’y fît. Si les sénégalais sont consentants et complices dans ce DEAL, qu’ils libèrent ceux et celles qui vont toujours au charbon pour les défendre. Et qu’ils se retournent définitivement vers Dieu pour qu’Il change leur destin. Ah ! Que d’énergies avions-nous fournies pour rien du tout jusqu’ici ! Mais l’espoir est toujours là !

Ndiapaly Guèye, journaliste indépendant.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This