LAURENT GBAGBO : DANS LE SECRET DE LA MÉDIATION INTERNATIONALE POUR SON RETOUR AU PAYS

par | Juil 27, 2020 | Côte d'Ivoire, Politique | 0 commentaires

Plusieurs proches conseillers de Laurent ont pris langue avec le président du Niger Mahamadou Issoufou, l’union africaine et la fondation Thabo Mbeki pour tenter de négocier un retour au pays de l’ancien président ivoirien.

Si officiellement Abidjan n’a pas accusé réception de la demande émise le 10 juin par la Cour pénale internationale (CPI) afin de solliciter un retour de laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, en coulisse les tractations sont bel et bien lancées. Face à l’échec des discrètes négociations menées par le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI), Assoa Adou, avec les autorités ivoiriennes pour discuter des modalités d’un retour au pays de Laurent Gbagbo, plusieurs proches de l’ancien président ivoirien ont discrètement sollicité l’appui du président du Niger, Mahamadou Issoufou
.

Les premiers contacts avec la présidence nigérienne ont eu lieu par personne interposée au mois de février, quelques jours seulement avant la fermeture des frontières due à l’épidémie de Covid-19. Mais les discussions ont repris ces dernières semaines. Outre le fait d’être l’actuel président de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de jouir par conséquent d’une certaine aura diplomatique, Mahamadou Issoufou a l’avantage d’être, comme l’ancien président ivoirien, membre de l’Internationale socialiste. Plusieurs proches du chef de l’Etat du Niger ont même personnellement côtoyé laurent Gbagbo dans les années 1990 à l’instar du nouveau ministre de l’intérieur Alkache Alhada ( Africa Intelligence du 03/07/2020 ).

Thabo Mbeki, le profil idéal du médiateur ?

Ces mêmes conseillers ont aussi tenté d’entrer en contact avec le président de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat. Mais c’est davantage vers l’ex-président sud-africain Thabo Mbeki qu’ils ont concentré leurs efforts. Ce dernier est, via la fondation qui porte son nom, spécialisée dans les grandes médiations internationales. En pleine crise postélectorale de 2020, il avait déjà tenté de jouer les médiateurs pour le compte de l’UA dans la capitale ivoirienne, alors en proie aux affrontements entre partisans de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara. Il est à ce titre un familier des deux hommes et n’a jamais caché son souhait de voir rentrer l’ancien chef de l’Etat ivoirien dans son pays.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.