CÔTE D’IVOIRE/PRÉSIDENTIELLE 2020 : VERS UNE CANDIDATURE DE KABLAN DUNCAN

par | Juil 14, 2020 | Côte d'Ivoire | 0 commentaires

La tonitruante démission du Vice-président, Daniel Kablan Duncan, est un véritable puzzle dont les voiles seront levées durant les prochaines semaines.

Contrairement à l’ironie qui tend à faire croire, en Côte d’Ivoire, que « les enfants de Konan » retournent à la « maison du père », Daniel Kablan Duncan dit DKD ne retournera pas au PDCI-RDA, son parti d’origine. Sa défection auprès du Président Alassane Ouattara, à moins de trois mois du premier tour de l’élection présidentielle, présage plutôt une candidature à cette élection. Son communiqué de presse, dans lequel il exprime sa reconnaissance à Alassane Ouattara pour l’aventure menée ensemble, l’énonce à mots voilés.

« Je voudrais enfin souligner que la création du mouvement PDCI Renaissance a été faite dans ce but : servir de courroie de transmission, de liant entre tous les citoyens de notre cher pays et notamment entre ceux qui partagent I’idéal et les valeurs de Dialogue, d’Union, de Justice, de Paix et de Progrès du Père Fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, le Président Félix Houphouet-Boigny», a rappelé Kablan Duncan ; qui précise en outre que : « Cette philosophie est et restera notre boussole et notre ligne de conduite. En ces périodes de turbulences et de doute, je souhaite vivement». Poursuivant, il dira que, « notre pays reste toujours  « une terre de Justice, de Paix et de Progrès ». Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire, « terre d’espérance…et patrie de la vraie fraternité».

Quelques mois auparavant, les services de communication de DKD avaient annoncé la naissance d’un groupement politique dénommé, « Famille fraternelle et solidaire ivoiriennes » (FFSI). Mais ceux qui avaient livré cette information ont été désavoués, 48 heures après la révélation. Voici que dans son communiqué, Daniel Kablan Duncan emploie des mots qui expriment le même esprit que la FFSI.

La sortie de l’ex-Vice-président, suite à sa démission acceptée, dénote qu’une quatrième candidature à la prochaine présidentielle se précise. Kablan Duncan sera à la  « tête » ou « dans » une coalition de cadres issus du RHDP et du PDCI-RDA, laquelle sera présente à l’élection du 31 octobre. Surtout que le candidat du RHDP, le Premier Amadou Gon Coulibaly, autour de qui, tous étaient rassemblés n’est plus. Aussi, même s’ils ne le disent pas haut, la candidature d’Henri Konan Bedié, au nom du PDCI n’est pas partagée par tous les militants. Il apparaît donc évident que celui-ci aura en face de lui, une coalition indépendante qui va grignoter et dans son terrain.

Il se susurre que des cadres du RHDP pourraient rejoindre DKD dès la semaine prochaine. Un schéma imprévu qui mélangerait davantage les calculs du RHDP. En effet, quelques mois plus tôt, ce parti, bien qu’au pouvoir avait enregistré les défections de l’ancien ministre des affaires Etrangères Marcel Amon Tanoh et le président de l’UDPCI, Albert Mabri Toikeusse ont quitté le navire RHDP quelques mois plus tôt.

Isaac Kone

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.