CÔTE D’IVOIRE/PDCI-RDA : LA CANDIDATURE DE BEDIE EST SALVATRICE , SELON KOUADIO NESTOR

par | Juil 2, 2020 | Interview | 0 commentaires

Nommé récemment vice-président du PDCI-Rda par le président Henri Konan Bedié, l’ancien Délégué communal de Bouaké-Koko, Kouadio Kouadio Nestor s’est confié à Universel Medias. Pour lui, le départ de certains cadres du Pdci-Rda pour le Rhdp ne doit être que conjoncturelle. Aussi, présente-il la candidature de son président comme celle qui va rassembler les ivoiriens.
Universel Medias : Vous venez d’être nommé fraîchement Vice-président Du PDCI-RDA. Quel est le sentiment qui vous anime en ce moment ?
Kouadio Kouadio Nestor : Le sentiment qui m’anime est d’abord un sentiment de reconnaissance envers le Président de notre Parti. Ensuite un sentiment de fierté, pas pour moi, mais pour toute l’équipe que constitue la Délégation de Koko. Et je voudrais ici rendre un hommage aux Secrétaires de Section, aux cadres et à tous les militants qui ont toujours fait preuve de dévouement pour le rayonnement du Parti.
U.M : Bouaké attendait ce poste avec impatience depuis le départ au RHDP de l’ancien Vice-président Jean-Claude Kouassi. Aujourd’hui, le choix du Président Henri Konan Bédié s’est porté sur vous et l’ancien maire Konan Konan Denis. Quelle politique comptez-vous mettre en place pour ramener les filles et fils de Bouaké égarés, à la maison ?
K K N : Le Président du Parti a toujours prôné l’entente et la cohésion au sein de la grande famille ivoirienne. Et vous savez que le PDCI n’a jamais fermé la porte de la maison commune. Le maire Konan Konan Denis est connu pour son ouverture et sa grande disponibilité. Nous ferons en sorte de maintenir cette cohésion et cette harmonie entre tous les fils du Gbèkè, pour que ce que vous qualifiez d’égarement ne soit que conjoncturel. Notre ambition est que tous ceux qui se réclament de la pensée du père fondateur soient visités par son esprit pour le plus grand bien de la Côte d’Ivoire.
U.M : L’actualité politique en Côte d’Ivoire est dominée par le scrutin présidentiel d’octobre prochain. Les populations et les politiques en ce moment sont plus préoccupés par l’enrôlement sur la liste électorale. Avant votre nomination, qu’avez-vous mené comme actions et activités pour encourager les populations à cette opération ?
K K N : Vous avez vécu l’atmosphère qui régnait à la permanence de la Délégation PDCI de Koko. Je voudrais vous informer qu’il y a eu d’abord les audiences foraines bien avant l’ouverture de la période d’enrôlement. Les quatre Délégués Communaux de Bouaké ont décidé d’aider les agents des centres secondaires d’état civil pour qu’ils puissent parcourir tous nos villages de la Commune. Les secrétaires de section ont joué leur rôle de mobilisation. Le traitement des documents d’enrôlement, pour ce qui concerne la Délégation de Koko, a été centralisé pour permettre l’édition de statistiques aussi bien au niveau de la Délégation qu’au niveau des Sections. La possibilité de saisie en ligne des demandes des certificats de nationalité a boosté l’activité de notre Permanence et nous avons tourné certains jours avec une dizaine de postes de saisie, ordinateurs et smartphones compris. Les équipes ont travaillé pour la Délégation de Koko bien sûr, mais aussi pour d’autres délégations du département et de la région. Je voudrais ici les féliciter et aussi remercier tous les cadres qui sont passés leur apporter leurs encouragements.
U.M : Monsieur le Vice-président, pensez-vous que votre nomination est le fruit de vos précédentes activités au sein du PDCI-RDA ?
K K N : Si j’étais un militant d’un autre parti politique, le président ne m’aurait pas fait l’honneur de me nommer. Tout Bouaké sait que je suis un militant convaincu du PDCI-RDA. Mais si votre question est de savoir si j’y vois la reconnaissance d’un mérite personnel, je vous dirai qu’il ne faut pas voir les choses ainsi. En dehors de l’encadrement politique inhérent à la fonction, le rôle de Délégué consiste à animer une équipe. Bien sûr chacun y met sa touche personnelle. Mais le mérite revient en grande partie aux hommes de terrain que sont les membres du bureau de la délégation et les secrétaires généraux de sections qui m’ont soutenu dans toutes mes initiatives.
U.M : Le PDCI-RDA a annoncé les conventions locales du 25 au 26 juillet prochain. Quel est votre appel à l’endroit des membres statutaires de votre Délégation ?
K K N : Je demande à tous les membres statutaires de se mettre à jour de leurs cotisations pour que ces conventions locales soient l’occasion d’un plébiscite franc et massif du Président Henri Konan Bedié. Les prochains jours, des rencontres avec les secrétaires de sections seront organisées pour échanger et sensibiliser.
U.M : Le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié vous a reçu dans la matinée de ce samedi 27 juin 2020. De quoi a-t-il été question exactement ?
K K N: Mon ainé Konan Konan Denis et moi, avons eu l’honneur d’être reçus, accompagnés par les Vice-présidents Kouamé Kra Joseph et Mangoua Jacques. Le Président nous a prodigué des conseils de cohésion et d’entente avec toutes les structures du parti pour une mobilisation efficace et efficiente des militants de la région du Gbêkê.
U.M : De Délégué Communal, vous êtes aujourd’hui Vice-président du PDCI-RDA, avec votre aîné Konan Konan Denis. Quelles stratégies comptez-vous mettre en place, de concert avec les Délégués du département de Bouaké pour la victoire de votre parti au soir du 31 octobre prochain ?
K K N : L’action sur le terrain est conduite par les délégués. Il n‘est pas question de se substituer à eux. Notre rôle est de les soutenir et de leur apporter notre aide dans tous les domaines. Pour l’élection présidentielle, vous verrez la stratégie en temps opportun.
U.M : Monsieur le Vice-président, selon des indiscrétions, votre service de communication aurait contribué au bon fonctionnement de votre Délégation. Nommé Vice-président Du PDCI-RDA, que comptez-vous faire du point de vue de la communication pour atteindre l’ensemble de vos militants et sympathisants ?
: La Délégation de Koko est dirigée par un bureau de 23 membres et mon rôle est de faire travailler tout ce beau monde dans l’entente et l’harmonie. Le rôle du service communication est de rendre visible les actions du Parti en général et de la délégation en particulier. Et le Sercom, qui est l’un de mes plus proches collaborateurs, mène cette activité de fort belle manière. Je tiens à le féliciter publiquement ici. Vous me donnez également l’occasion de féliciter publiquement tous les membres bénévoles du bureau qui travaillent jour et nuit pour la bonne marche de notre délégation commune. Ils savent tous l’estime que j’ai pour eux. Pour la communication, vous savez que tout ceci nécessite un minimum de logistique. Tout en remerciant les cadres, je leur demande de continuer à nous aider.

U.M: Henri Konan Bédié est candidat à la candidature du PDCI-RDA. Pensez-vous qu’il a les atouts nécessaires pour représenter le parti à l’élection présidentielle d’octobre 2020 ?
K K N : Connaissez-vous une autre personnalité en Côte d’Ivoire capable de fédérer tous les ivoiriens de tous les bords politiques dans l’union pour bâtir une Côte d’Ivoire rassemblée autour d’objectifs de paix et de fraternité ? Les ivoiriens ont compris qu’il faut qu’il y ait un sursaut salvateur et vous verrez. Ce ne sera pas une surprise, vous constaterez la maturité des ivoiriens qui sont avant tout, épris de paix.
U.M : Monsieur le vice-président, l’atmosphère sociopolitique en Côte d’Ivoire est tendue depuis quelques mois. Pour des échéances électorales apaisées, quel message avez-vous à l’endroit des populations dans leur ensemble ?
K K N : Je demande à tous les acteurs politiques de calmer le jeu pour que tout se passe dans le calme et la sérénité. L’objectif de tout politicien est de conquérir le pouvoir d’État pour le développement du pays et le bien-être de la population. Comment peut-on mettre en danger, par des actes inconsidérés, cette population que l’on ambitionne de servir. Les hommes passent, le pays restera. Pensons à l’avenir de ceux qui vont y vivre.

Interview réalisée par Travis Amangoua

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This