CÔTE D’IVOIRE: L’OPPOSITION NE RECONNAÎT TOUJOURS PAS OUATTARA

by | Dec 12, 2020 | 3ème mandat de Alassane Ouattara, Côte d'Ivoire, International

ActualitéNew

Dans une adresse à la nation, le mercredi 9 décembre, l’ex-Chef d’État, Henri Konan Bédié, chef de file de la plateforme des partis de l’opposition Ivoirienne ne reconnaît toujours pas son ex-allié Alassane Ouattara, comme Président de la République de Côte d’Ivoire. Même si, celui demeure toujours à la tête de l’État.

Cette déclaration qui intervient à quelques de l’investiture de Ouattara, le 14 décembre prochain, n’a pas été du goût du parti au pouvoir, le Rhdp qui n’a pas tardé à réagir vigoureusement.

(…) Le peuple de Côte d’Ivoire a clairement désavoué monsieur Alassane Ouattara devant la communauté nationale et internationale avec le choix du Non à son projet de 3e mandat anticonstitutionnel. Il doit donc titrer toutes les conséquences et en déduire, malgré tous les actes anticonstitutionnels qui sont posés actuellement, qu’il n’est pas légitimement le président de la République“, a affirmé Henri Konan Bédié. Et d’appeler à la mise en place d’un Cadre de dialogue national (CDN), encadré par les organisations de la communauté internationale, notamment l’Onu; en remplacement du Conseil national de transition (CNT) que l’opposition avait mise en place.

A suivre bien le président Henri Konan Bédié, la proposition d’un cadre de dialogue national, sous l’égide de l’Onu résulte du refus de Ouattara d’engager résolument des actions concrètes allant dans le sens de l’apaisement et la réconciliation nationale.

L’ONU, LA FRANCE, L’UE…MIS DEVANT LEURS RESPONSABILITÉS

Dans son adresse, Henri Konan Bédié a rappelé les nombreux appels à l’endroit de la communauté internationale. Malheureusement, ces appels sont restés sans suite. Ce qui est apparu comme une “autorisation” accordée à Ouattara pour violer la loi fondamentale de son pays et martyriser les leaders de l’opposition et la population civile qui s’est opposée à son troisième mandat.

“Ma qualité d’ancien Président de la République, de Doyen d’âge, de père de famille, m’imposait de tout mettre en oeuvre pour éviter la catastrophe à notre pays. Je peux vous assurer, devant Dieu, d’avoir tout essayé depuis plus de deux ans pour interpeller le Chef de l’Etat, l’appeler directement à plus de transparence dans la préparation des élections. Rien n’y a fait ; le Chef de Chef de l’Etat refusait le dialogue même par personnes interposées”, a argué l’homme autour de qui, l’opposition Ivoirienne est désormais rassemblée. Sans toutefois oublier de souligner que “Nous l’avons invité au Dialogue avant de lancer le projet de la désobéissance civile”.

“Devant le refus obstiné d’écoute du Chef de l’Etat et de son clan, je me suis adressé au Secrétaire Général de l’ONU lui demandant son implication personnelle pour l’instauration d’un dialogue inclusif entre toutes les parties prenantes au processus électoral en Côte d’Ivoire. Par écrit, j’ai présenté à Monsieur Antonio Guterres les ingrédients d’une situation extrêmement grave qui imposait un Dialogue urgent avec le soutien de l’ONU pour sauver notre pays du chaos. J’ai tenu le même discours à toutes les représentations diplomatiques en Côte d’Ivoire ainsi qu’à plusieurs Organisations internationales de référence qui oeuvrent pour la paix en Afrique et dans le monde. Les adresses ou messages des organisations religieuses chrétiennes ou musulmanes ainsi que des organisations internationales au Président de la République, proposant un dialogue en vue d’une élection présidentielle inclusive, transparente et crédible et appelant à l’arrêt de la violence, n’ont trouvé aucun écho favorable”, a rappelé Bédié.

L’Onu répondra-t-elle favorablement à ce dernier appel de l’opposition? Les prochains jours nous en diront plus. Mais pour l’heure, la Côte d’Ivoire est toujours dans l’impasse.

Jean Martinien DURANTE

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published.

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This