Côte d’Ivoire, élection présidentielle : recette de jeunes leaders pour la préservation de la paix

par | Août 3, 2020 | Côte d'Ivoire, Internationale, Politique | 0 commentaires

« Amener les acteurs politiques à communiquer sur l’importance de la paix et de l’unité en période électorale » c’est l’objectif principal du webinaire organisé le samedi 01 août 2020, par le Congrès International des Jeunesses d’Afrique et de Chine (CONIJAC), à travers la plate-forme dénommée « les rencontres de la paix« .

Ce Webinaire qui avait pour thème : élection présidentielle de 2020 et la résurgence des termes « xénophobie », « ivoirité » et ingérence étranger: comment préserver la paix et la cohésion sociale à été une aubaine pour les leaders de partis politiques et de la société civile à proposer des solutions pour la préservation de la paix en Côte d’Ivoire.

Après avoir déploré le fait que certaines notions comme « ivoirité », « xénophobie »  resurgissent à l’approche des élections présidentielles, ou que ces termes soient utilisés à des fins politiques, les intervenants ont proposé des solutions. C’est le cas d’Arnaud Gohi, responsable de la formation à Lider. En effet, il exhorte surtout le peuple à être plus exigeants envers les politiques, quant à leurs offres et de sortir des considérations tribales et éthiques. Aussi a-t-il suggéré que les intérêts nationaux prévalent sur les intérêts ethniques.

A l’en croire, la démocratie tant prônée commence au sein même des partis politiques « il faut que qu’au sein des partis politiques, ce soit beaucoup plus d’idées et de démocratie interne. Il ne faut plus évoluer par classe d’âge » a-t-il martelé.

Ont participé au webinaire, les présidents Valentin Kouassi de la Jeunesse du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, Traoré Kabinet de la jeunesse guinéenne, vice-président de Élit West Africa et enfin Asssi Fulgence Assi du Mouvement la jeunesse s’impose.

La bourgeoise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.