CÔTE D’IVOIRE : 113 MILLIARDS F CFA DE L’AFD POUR RÉHABILITER LES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT D’ABIDJAN

par | Juin 11, 2020 | Uncategorized | 0 commentaires

L’Agence française de développement (AFD) et la Côte d’Ivoire

Ont conclu le 28 mai 2020 une convention de crédit d’un montant total de 113,73 milliards de FCFA, en vue du financement des projets de mobilité urbaine d’Abidjan, d’achèvement des opérations de réhabilitation d’infrastructures de transport, et de renforcement des services météorologiques ivoiriens.

L’annonce a été faite le mercredi 10 juin 2020 à Abidjan par le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiemoko Touré, par ailleurs ministre de la Communication et des Médias, à l’issue du Conseil des ministres.

Selon le porte-parole du gouvernement, le projet de mobilité urbaine d’Abidjan, d’un montant de 59,3 milliards de FCFA, entend améliorer l’offre de transport collectif dans le Grand Abidjan. Il consiste en la réalisation d’une ligne Est-Ouest de Bus rapide de Transit (BRT) de 20 km équipé de bus articulés électriques entre les communes de Yopougon et de Bingerville.

Il intègre également la restructuration et le renforcement des lignes de la SOTRA, ainsi que la professionnalisation du transport artisanal pour améliorer la qualité du service.

Quant au projet d’achèvement des opérations de réhabilitation d’infrastructures de transport, d’un montant de 36,07 milliards de FCFA, il vise à améliorer les conditions de circulation des biens et des personnes entre les différentes villes du pays et à favoriser les échanges avec les pays limitrophes. Il comprend précisément la réhabilitation de la route du Nord entre Bouaké et Ferkessédougou, longue de 220 km, la réhabilitation du pont Houphouët-Boigny, et le remplacement en zone rurale de 11 ouvrages par des ponts métalliques.

Enfin, le projet de renforcement des services météorologiques ivoiriens, d’un montant de 18,36 milliards de FCFA, vise à renforcer les stations météorologiques et les postes pluviométriques répartis sur le territoire national, en vue de réaliser un maillage territorial optimal pour atteindre des prévisions météorologiques précises.

Source : Centre d’Information et de Communication Gouvernementale – CICG

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Play
Play
Play
Play
Play
Play
Play
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This