BOMBARDEMENT DE BOUAKÉ : LE GÉNÉRAL PONCET ACCUSE L’ONU D’AVOIR DONNÉ UN « FEU VERT » AU POUVOIR IVOIRIEN

Le mercenaire biélorusse et les officiers ivoiriens, dont l’un est mort il y a cinq ans selon les autorités ivoiriennes, sont accusés d’avoir largué depuis leurs avions de chasse Sukhoi, le 6 novembre 2004 à 13h20

Lire la suite